jeudi 25 juin 2009

"Le paquet climat : un moteur pour sortir de la crise ?"


Le 23 juin 2009, je participais aux Entretiens Economiques Européens de Confrontations Europe à Bruxelles consacrés au Paquet Climat "moteur pour sortir de la crise" et relancer l'économie européenne.



Les Entretiens Economiques Européens / 23 juin 2009
Les Entretiens économiques européens ont fait salle comble au Conseil Economique et Social Européen (CESE) toute la journée. 247 participants avaient fait le déplacement depuis plusieurs pays d’Europe, pour écouter et débattre avec les 18 orateurs des trois tables rondes.

Adopté par les 27, le 17 décembre 2008, le Paquet Energie-Climat, également appelé "20-20-20" a pour objectif de diminuer les émissions de CO2 de l'UE de 20 pourcent comparé aux niveaux de 1990, de faire des économies d'énergie de 20% et d'augmenter l'utilisation de l'énergie renouvelable de 20% en tout, et cela d'ici 2020. C'est donc sous la Présidence française que les députés européens sont parvenus à un accord. Comme d'autres, le député européen écologiste Alain LIPIEZ ne manque pas de souligné ce détail et évoque sur son site internet un paquet climat au rabais, regrettant que trop de compromis est été fait, vidant le projet initial d'une partie de son contenu : "Je découvre l’ampleur des compromis passés par Sarkozy sur le "paquet Climat" afin d’obtenir l’unanimité en Conseil "sous SA présidence" avant même que le Parlement ait voté (alors que ces directives relèvent de la codécision et de la majorité)" Le paquet climat compte d'autres déçus, septiques et opposants, dont les questions environnementales sont le cadets des soucis, c'est le cas notamment de Jaroslaw Grzesik, Adjoint au responsable de la branche énergie du syndicat SOLIDARNOSC, qui l'a fait remarqué lors des Entretiens Européens de Confrontations Europe le 23 juin, argant que certains pays (c'est le cas de la Pologne) s'inquiètent de cette nouvelle mesure et voient même dans le paquet Climat une catastrophe sociale à court terme. En effet, grande consommatrice et productrice de charbon (8ème producteur mondial de houille), la Pologne risque clairement de souffrir d'une crise de son secteur minier et énergétique, frappé par la concurence des pays non Européens non assujétis au paquet Climat. Alors, quizz de la balance entre les emplois qui pouront potentiellement être créés grâce au paquet Climat et ceux qui devraient disparaitre avec l'entrée en vigueur du même paquet Climat

Malgré tout, à l'apporche du Sommet de Copenhague de décembre 2009, le paquet Climat n'est reste pas moins pour beaucoup synonyme d'espoir et d'orientation positive de l'Europe pour les questions d'énergie, de climat et d'environnement, représentant une grande avancée, un espoir formidable. Il répond à une urgence environnementale et à la demande des sociétés. Néanmoins il nécessite des investissements massifs, à la hauteur de ses ambitions et au delà, un changement de mentalité. En contre partie, il doit être créateur d’emplois nouveaux et nombreux et doit bien entendu être un frein au réchauffement climatique.

Le 23 juin, dans sa conclusion, Claude Fischer, Présidente de Confrontations Europe, rappelait qu'il y a urgence à apporter des réponses à la crise climatique. "Une urgence pour faire face à la crise économique, violente, et à la crise climatique annoncée. Mais rien ne sera simple : les transitions sont difficiles, et dans la crise économique, elles seront douloureuses. A tel point que nos amis Polonais préfèrent nier la crise climatique que d’engager les mutations industrielles... Enjeux sociaux, économiques et financiers, politiques et internationaux : rien n’a été occulté, ni nos responsabilités pour engager tous les Européens sur les réformes et les changements à faire."

Vous pourrez retrouver plus d'informations sur cette journée sur le site internet de Confrontations Europe et dans la revue Confrontations Europe de juillet. Thème des trois tables rondes (et quelques participants) :

- "Le paquet Energie/Climat : genèse, contenu, apports et limites dans la crise économique mondiale" Table ronde animée par André Ferron, Chercheur à Confrontations Europe. Avec notamment : Jean-Pierre Bompard, Délégué à l’énergie, à l’environnement et au développement durable, CFDT ; Michel Cruciani, Chargé de Mission, Université Paris-Dauphine – CGEMP et Philippe Huet, Directeur Général adjoint stratégie et coordination, Electricité De France.

- "La réponse au défi climatique dans les entreprises et dans les plans nationaux de relance comme élément de lutte contre la récession ?" Table ronde animée par Nicolas Thery, Conseiller principal auprès du Directeur général de l’environnement à la Commission européenne. Avec notamment : Bruno Bensasson, Directeur à la direction de la stratégie, GDF SUEZ et Jaroslaw Grzesik, Adjoint au responsable de la branche énergie du syndicat SOLIDARNOSC.

- "Le paquet Energie/Climat : le socle d’un nouveau plan de relance européen, plus efficace et plus solidaire et mieux partagé" Table ronde animée par Rolf Linkohr, Président du C.E.R.E.S., Centre for European Energy Strategy. Avec notamment : Joachim Bitterlich, Vice-président exécutif de Véolia Environnement ; Catherine Cesarsky, Haute-commissaire du Commissariat à l’Energie Atomique, CEA ; Pierre Dechamps, Adviser Energy and Climate Change, Commission européenne et Pierre Jonckheer, Député européen, Belgique, Président de l’Observatoire Social Européen.
Merci et félicitation à toute l'équipe de Confrontations Europe pour cette initiative.

Plus ?
Lire l'article d'Euractiv.fr – "Le paquet Energie-Climat", 23/03/2009
Lire le communiqué de presse du Parlement Européen – "Débat sur le paquet climat/énergie, négociation : dans la dernière ligne droite", 08/12/2008
Lire le communiqué de presse du Groupe GUE/NGL - "Le paquet climat est accueilli favorablement comme première étape vers plus de durabilité", 17/12/2008
Lire le communiqué de Greenpeace France - "Paquet énergie-climat de la Commission européenne : un bien décevant manque d'ambition", 24/01/2008

Aucun commentaire:

Publier un commentaire