lundi 27 mai 2019

La situation politique n'est plus inquiétante, elle est dramatique

Résultats des européennes depuis 1999, vague brune et gauche en péril

Le premier constat de ces élections reste une fois encore l'abstention, dramatiquement haute. Oui certes, elle a baissé mais un électeur sur deux n'a pas été voter, cela reste très conséquent. À Creil, seuls 30% des électeurs ont voté !

Deuxième constat, l’extrême droite confirme ses scores très élevés. Ce n'est plus inquiétant, c'est dramatique. Elections après élections, le repli sur soi et le rejet des autres sont pour de très nombreux français, non plus une réaction due à un coup de colère mais une constante.

Troisième constat, la gauche sort à nouveau très affaiblie de cette élection européenne. Je suis triste pour les hommes et femmes de gauche dont la parole n'est plus audible et ne s'impose plus. 

À Creil, l’extrême droite arrive également en première position avec 25,6%. En tête a gauche, en troisième position, la France Insoumise pour qui je me suis exprimé enregistre 11,8% des votes, derrière la REM à 15,3%. 

La situation nationale appelle pourtant clairement une politique progressiste, sociale et écologiste, pour plus de justice et d'actes en faveur de notre environnement. 

Dés demain, il faudra donc agir, se mobiliser à gauche et ne pas baisser les bras face à l’extrême droite, refuser la fatalité et inverser cette tendance. Je suis convaincu qu'à Creil, dans l'Oise et partout, c'est possible. Nos aspirations, nos valeurs, nos idéaux ne se sont pas évaporés, seulement il nous faut reconquérir, convaincre, être déterminés et combatifs. 

Il est vraiment temps de redonner de la force à la gauche et de la reconstruire des pieds à la tête, localement et nationalement, la renouveler et y apporter enfin à nouveau de l'espoir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire