mercredi 20 novembre 2013

L’Aura Mvula, voilà la nouvelle voix

 
Bien loin de mes habitudes de faire de la réclame pour quoi que ce soit, toutefois, il faut bien des exceptions à la règle pour que celle-ci en soit une. Mon exception s’appelle Laura Mvula.
Je n’ai donc pas pu me retenir de communiquer le coup de cœur musical que j’ai pour cette jeune chanteuse de Soul britannique.

Sacrée « son de l’année 2013 » par la BBC, la musique pop et Soul de cette «chanteuse surdouée» fait l’unanimité outre-Manche où, son travail vocal sophistiqué, les orchestrations très travaillées et l'usage d'instruments classiques, lui valent d’être comparée à Adèle et Björk.

Née en 1987, d’origine caribéenne, Laura Mvula n’a qu’un seul album au compteur, « Sing to the Moon » sorti en mars 2013 et pourtant, elle semble déjà avoir derrière elle une belle carrière et dégage une maturité et une personnalité forte et attachante.

Une jeunesse nourrie au jazz et au gospel, forgée par des parents qui fréquentent assidument l’église anglicane, Laura Mvula, apprend à jouer du piano à 8 ans et le violon à 13.
A 18 ans, elle entre au conservatoire de Birmingham et devient professeur de musique dans un collège trois ans plus tard. Mariée à son petit ami, un ténor originaire de Zambie rencontré dans sa paroisse, elle est la parfaite anti starlette, trop sage, trop sérieuse.
Emotionnelle, derrière son look crâne rasé, cils XXL, une jeune femme sensible qui ne s’attendait pas au succès de son premier album. Un succès salutaire qui lui a permis d’éclipser un peu la séparation de ses parents, alors qu’elle réalise son album : « J’ai touché le fond, j’ai remonté. »

Sortie de nulle part, elle raconte, en juin 2013 dans une interview aux Inrocks, qu’il y a deux ans, elle avait « récupéré une liste d’adresses de gens du business, au cas où. J’ai beaucoup réfléchi, hésité, mais j’ai fini par envoyer des mails assez pathétiques : « bonjour, je suis réceptionniste, j’ai fait ces démos, j’aimerais avoir des conseils ou des critiques. »

Produit par le très coté Tom Elmhirst (Adele, Amy Winehouse), le premier album de Laura Mvula est disponible en France depuis juin.
Plus que de longs discours, je vous invite plutôt à jeter un œil à l’un de ses clips pour vous faire une idée.

 
 Laura Mvula - Green Garden


Laura Mvula - That's Alright


Laura Mvula - She


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire